Qu'est-ce qu'un compte déclaré?

Un compte indiqué est une déclaration légale entre créancier et débiteur indiquant que le débiteur doit une somme fixe dans un délai donné, sur la base d’opérations antérieures établissant une relation commerciale. Si le débiteur ne s'oppose pas à l'ouverture du compte dans un délai raisonnable, ce compte est considéré comme une obligation légale. Le défaut de paiement peut constituer un motif de poursuite et d'autres actions en justice et peut exposer le débiteur à des conséquences telles qu'une marque noire sur le dossier de crédit.

Un exemple classique est un relevé bancaire. Une banque peut envoyer un relevé mensuel à un client qui a établi une relation commerciale avec cette banque en créant un compte, en déposant des fonds et en utilisant des services bancaires similaires à une carte de débit. Le client a la possibilité de relire la déclaration et d'identifier les erreurs ou les inexactitudes. Si le client ne les signale pas à la banque pour les corriger, le compte est accepté comme indiqué et le client ne peut pas contester de manière rétroactive quelque chose sur le relevé.

La définition d'un «délai raisonnable» en ce qui concerne un compte déclaré et d'autres questions juridiques peut être nébuleuse et variable. Avec quelque chose comme un relevé bancaire, par exemple, un jury pourrait supposer qu'un client serait en mesure de réagir à un problème dans un délai d'un mois, avant que le relevé du mois suivant n'arrive. Dans le cas où une déclaration est mal acheminée, une période plus longue peut être considérée comme raisonnable, afin de donner au débiteur une chance d'apprendre que la déclaration n'est pas arrivée et de demander une nouvelle copie.

Lorsqu'un débiteur accepte un compte indiqué en payant le montant ou en omettant de contester les déclarations, cette personne assume la responsabilité des passifs financiers énumérés dans le relevé. Si le débiteur ne paie pas dans les délais, le créancier peut engager une action en recouvrement. Celles-ci se produisent généralement sur une échelle croissante qui peut commencer par un simple appel téléphonique pour rappeler au débiteur et peut se terminer par une action en justice au tribunal pour recouvrer la dette. Le tribunal peut également ordonner des dommages et intérêts pour indemniser le créancier des frais de recouvrement.

Il est important d'examiner les états financiers et les déclarations avec soin, et de discuter des erreurs dès qu'elles sont identifiées pour éviter d'être piégé avec un compte erroné. Les débiteurs doivent également être attentifs au délai habituel dans lequel les relevés de compte ont tendance à arriver. Si une déclaration est en retard ou n'arrive pas, une nouvelle copie doit être demandée. Le débiteur peut également demander au créancier de vérifier les enregistrements pour s’assurer que l’adresse du débiteur est correctement inscrite.

DANS D'AUTRES LANGUES

Est-ce que cet article vous a aidé? Merci pour les commentaires Merci pour les commentaires

Comment pouvons nous aider? Comment pouvons nous aider?