Qu'est-ce que la valeur vraie et juste?

La valeur vraie et juste, aux fins comptables, est une valeur jugée exacte et raisonnable par la personne qui a préparé l'état. Ce terme peut être utilisé dans plusieurs contextes, y compris l'évaluation de la propriété pour les taxes et la préparation de rapports d'audit pour les sociétés. Il n’existe pas de définitions définitives, bien que les pratiques comptables généralement acceptées fournissent certaines indications aux comptables qui souhaitent préparer des rapports avec un degré de fiabilité élevé. Les déclarations peuvent être signées ou estampillées avec un indicateur indiquant que la valeur est vraie et équitable, selon l'opinion de l'auteur.

La «vraie» composante de la valeur vraie et juste fait référence à la fiabilité des informations contenues dans le relevé. Cela indique que tous les chiffres cités sont censés être presque exacts, sur la base de la connaissance de la situation par le préparateur. Par exemple, dans les relevés comptables des entreprises, les chiffres sont arrondis pour faciliter la comptabilité, mais ils doivent être généralement corrects. Cela inclut non seulement les déclarations de transactions en espèces, mais également les actifs.

L’évaluation juste repose sur le respect d’une série de normes permettant de déterminer la valeur d’un actif. Celles-ci garantissent que les comptables utilisent la cohérence dans la préparation des déclarations financières. Certains actifs sont difficiles à évaluer car ils n’ont pas d’équivalent disponible qui puisse être utilisé à des fins de comparaison. Les stocks, par exemple, sont relativement faciles à évaluer car ils sont achetés et vendus sur le marché libre et les utilisateurs peuvent consulter des chiffres pour des stocks identiques. L'immobilier est plus complexe, car il n'y a pas d'équivalent identique pour le comparer.

L'établissement d'une valeur réelle et juste est important pour des activités telles que la détermination de la dette fiscale. Les comptables veulent généralement minimiser la responsabilité de leurs clients ou de leurs employeurs, en utilisant les moyens légaux disponibles pour le faire, comme en réclamant des déductions raisonnables et en notant que la propriété se déprécie avec le temps. Lorsqu'ils déclarent que les relevés reflètent la valeur réelle et la valeur réelle, ils maintiennent les prétentions formulées dans le relevé et estiment qu'il s'agit d'un reflet fidèle des soldes des comptes et des avoirs.

Les normes pour les comptables peuvent dépendre du type de documents qu’ils préparent. Les organisations professionnelles disposent de lignes directrices détaillées et détaillées pour encourager les comptables à utiliser des méthodes cohérentes, équitables et raisonnables. La cohérence est essentielle, car les comptes préparés par un comptable doivent être similaires s'ils sont préparés par un autre professionnel de la comptabilité. S'il y a des différences radicales, l'une ou les deux ne respectent pas les normes comptables. Les auditeurs peuvent établir leurs propres estimations de la valeur réelle et de la juste valeur pour les comparer aux totaux indiqués dans les déclarations comptables.

DANS D'AUTRES LANGUES

Est-ce que cet article vous a aidé? Merci pour les commentaires Merci pour les commentaires

Comment pouvons nous aider? Comment pouvons nous aider?