Quels sont les différents types de machines à truelle?

Les machines à truelle sont des machines de finition utilisées dans l'industrie de la construction pour appliquer une surface ou un revêtement lisse et dur sur les surfaces en béton. Il existe actuellement deux types de véhicules: les véhicules à conducteur porté et les porteurs. Comme les noms le suggèrent, une machine à conducteur porté est contrôlée par un opérateur assis sur la machine elle-même, tandis que la version à conducteur marchant est contrôlée par un opérateur marchant derrière la machine. Le type de truelle utilisé pour la finition d'une dalle de béton dépend de nombreux facteurs.

Les truelles électriques à conducteur porté ne sont rentables que pour la finition de grands sols en béton. Ils permettent de gagner du temps et d’économiser du travail, les opérateurs s’assoyant simplement sur les machines et les dirigeant au besoin. Il est facile de contrôler une truelle autoportée car elle est équipée de systèmes de guidage. Ils permettent aux opérateurs d’être plus efficaces car ils ne nécessitent pas beaucoup d’efforts pour les exploiter. Les truelles électriques à conducteur porté sont beaucoup plus faciles et rapides à utiliser que les machines à conducteur marchant.

Autrefois, les opérateurs utilisaient la force brute pour faire fonctionner des truelles autoportées. Ils ont dû manipuler des leviers mécaniques pour contrôler les mouvements des machines. Les machines étaient assez difficiles à manœuvrer et portaient les personnes qui les exploitaient. Grâce à l'innovation et au développement ultérieur, on trouve actuellement sur le marché des modèles à assistance électrique équipés d'une direction hydraulique ou électronique. Les derniers modèles possèdent des fonctionnalités avancées, telles que des embrayages à vitesse variable et des convertisseurs de couple.

Certaines machines à truelle peuvent également comporter des rotors qui se chevauchent, même si elles deviennent de moins en moins communes. Les modèles autoportés sont utilisés sur les terrasses, les sols et les routes en béton pour leur donner une finition supérieure. Ils sont plus lourds, cependant, plus chers et peuvent être assez difficiles à transporter. Certains opérateurs préfèrent les machines à truelle automotrices aux modèles à conducteur porté, car il est facile de passer à côté des défauts sur la surface finie. Comme l'opérateur est concentré sur la conduite en avant au lieu de la surface finie, les défauts de finition doivent être corrigés lors du prochain passage.

Les machines à truelle à conducteur accompagnant sont idéales pour les petites surfaces sur lesquelles un modèle à conducteur porté ne peut pas s'attaquer, comme près des saillies ou des bords. Ils nécessitent généralement moins d'entretien et, comme ils sont beaucoup plus légers, ils sont assez faciles à transporter. Leur poids plus léger permet également aux finisseurs d'atteindre la surface de béton beaucoup plus rapidement que s'ils utilisaient des machines à conducteur porté plus lourdes. Certains finisseurs préfèrent travailler avec des modèles manuels car ils pensent que cela leur permet d'avoir une meilleure idée de la finition.

Il faut beaucoup de force pour pousser les truelles traînées, ce qui les rend plus difficiles à utiliser, et cela prend également plus de temps pour terminer le travail. Le grand avantage ici, cependant, est que l'opérateur peut voir le béton en cours de finition et peut immédiatement corriger les erreurs de finition. Bien que ces machines soient moins chères en comparaison, elles offrent la même qualité de finition. Le moteur d'un modèle à l'essieu arrière est également beaucoup plus petit puisqu'il ne doit actionner qu'un seul rotor.

Les modèles qui se promènent ne sont pas seulement des machines simples, ils peuvent être assez sophistiqués et certains arborent une variété de fonctionnalités, telles que des boîtes de vitesses fermées, des poignées anti-vibrations et des poignées réglables. D'autres modèles sont livrés avec des barres abdominales, un contrôle automatique du pas de la lame, des rallonges et des embrayages à vitesse variable. Ces deux types de machines à truelle peuvent être alimentés par des moteurs diesel, à essence ou électriques.

DANS D'AUTRES LANGUES

Est-ce que cet article vous a aidé? Merci pour les commentaires Merci pour les commentaires

Comment pouvons nous aider? Comment pouvons nous aider?