Quelle est la fonction du système nerveux somatique?

Le système nerveux somatique est responsable du contrôle volontaire des muscles et participe à la perception des stimuli par les organes sensoriels. Il fait partie du système nerveux périphérique, constitué des nerfs qui ne font pas partie du système nerveux central. La plupart des tissus nerveux qui composent le système nerveux périphérique servent à relier le système nerveux central aux muscles et organes squelettiques, y compris les organes sensoriels, dans tout le corps. Le système nerveux autonome fait également partie de ce système et est responsable des processus involontaires tels que la digestion et le contrôle de la fréquence cardiaque. En revanche, le système nerveux somatique n’est associé qu’à des processus volontaires, tels que le contrôle moteur et ceux impliquant la perception sensorielle.

Les fibres nerveuses efférentes, ou motoneurones, sont des effecteurs qui envoient des signaux du système nerveux central et jouent un rôle très important dans le fonctionnement du système nerveux somatique. Ces nerfs transmettent des informations du système nerveux central, composé du cerveau et de la moelle épinière, aux nerfs périphériques. Le système nerveux central est responsable de la réception des informations sensorielles de l'ensemble du corps et de la direction de toutes ses activités. Les signaux efférents du système nerveux central entraînent des actions volontaires, car les signaux du système nerveux central se propagent vers le système nerveux somatique.

Contrairement aux nerfs efférents, les nerfs sensoriels qui font également partie du système nerveux somatique sont des récepteurs qui traitent les stimuli et envoient des signaux au système nerveux central. Le toucher, l'audition et la vue, par exemple, sont tous des sens basés sur la réception et l'interprétation des stimuli externes et sont tous liés au système nerveux somatique. Il existe également des neurones sensoriels dans le système nerveux autonome. Ces unités sensorielles sont utilisées pour surveiller des facteurs internes tels que la pression artérielle, l’acidité et les niveaux de dioxyde de carbone.

Bien que la plupart des commandes motrices soient volontaires, certaines actions, en particulier les actions réflexives destinées à prévenir les dommages, sont involontaires. Ces réponses motrices involontaires proviennent d'arcs réflexes somatiques, qui sont des circuits neuronaux permettant une réponse rapide à certains stimuli. Malgré le caractère involontaire de ces réponses, les arcs réflexes somatiques sont toujours considérés comme faisant partie du système nerveux somatique. Ils créent essentiellement un lien un-à-un entre une entrée sensorielle et une sortie ou une réponse motrice spécifique. Il existe également des arcs réflexes autonomes qui affectent les organes internes, tels que diverses réponses respiratoires lors d'une immersion dans de l'eau froide.

DANS D'AUTRES LANGUES

Est-ce que cet article vous a aidé? Merci pour les commentaires Merci pour les commentaires

Comment pouvons nous aider? Comment pouvons nous aider?