Qu'est-ce que le pied arrière?

Le postérieur fait référence à la section la plus postérieure du pied, où se trouvent le talus ou os de la cheville et le calcanéum, ou os du talon. Cela peut également se rapporter aux articulations qui y sont contenues, notamment les articulations sous-taliennes et talocrurales. Le pied arrière peut également inclure les muscles qui s'attachent le long de ces os, leurs tendons et les ligaments qui maintiennent ces os ensemble.

On trouve plus de tendons et de ligaments et de plus gros os dans l'arrière-pied que dans l'avant-pied, ce qui inclut les os phalangiens des orteils et les os métatarsiens juste en avant de la voûte plantaire, ou le médio-pied, qui comprend les cinq os tarsaux de la voûte plantaire. . L'arrière-pied a le moins d'os, cependant, constitué uniquement des deux os restants du tarse: le talus et le calcanéum. On y trouve également deux grandes articulations synoviales. L'articulation talocrurale ou cheville est située entre la surface supérieure du talus et la base du tibia et du péroné de la jambe, et l'articulation sous-talienne est située entre la surface inférieure du talus et la surface supérieure du calcanéus.

Connu sous le nom d'articulation de charnière, le talocrural est une articulation qui déplace le pied d'avant en arrière dans deux mouvements appelés dorsiflexion et plantarflexion, respectivement. La majeure partie de la surface de cette articulation se situe entre le talus et le plus gros os du tibia, mais une partie se trouve également entre le talus large et le péroné plus étroit. Sur le dessous du talus, à la rencontre du calcanéum, se trouve l'articulation sous-talienne, également une articulation de la charnière synoviale, mais avec un mouvement perpendiculaire à celui du talocrural. Le sous-talon est l'articulation de l'arrière-pied qui permet l'inversion et l'éversion, ou le roulis du pied d'un côté à l'autre de sorte que la semelle soit tournée vers l'intérieur et l'extérieur.

Plusieurs tendons de muscles extrinsèques situés dans la jambe inférieure pénètrent l'arrière-pied et provoquent ces quatre mouvements, dont beaucoup s'attachent aux deux os situés ici. La dorsiflexion, ou flexion du pied vers le haut, est initiée par plusieurs muscles du tibia, parmi lesquels le tibial antérieur, l'extenseur digitorum longus et l'extenseur hallucis longus, tous ayant des tendons traversant l'arrière-pied. La flexion plantaire, ou le point du pied vers le bas, est la responsabilité des muscles gastrocnémien, soléaire et plantaire du mollet. Les tendons des trois convergent pour former le tendon d'Achille, qui se fixe à l'os du talon.

L'inversion de la cheville est provoquée par des muscles situés sur la face interne ou interne du mollet, y compris le tibial postérieur et le tibial antérieur, dont les deux tendons traversent l'articulation sous-talienne. L'éversion de la cheville est le résultat de contractions des trois muscles péroniers situés sur la face latérale ou externe du mollet, le péronier long, le brevis et le tertius. De même, chacun comporte un tendon qui traverse l'arrière-pied et tire latéralement sur l'articulation sous-talienne.

DANS D'AUTRES LANGUES

Est-ce que cet article vous a aidé? Merci pour les commentaires Merci pour les commentaires

Comment pouvons nous aider? Comment pouvons nous aider?