Qu'est-ce que le pédoncule cérébelleux inférieur?

Un tractus fibreux appelé pédoncule cérébelleux inférieur aide à relier la structure du cerveau appelée cervelet à d'autres parties du système nerveux. Celui-ci est situé vers l'arrière du cerveau et remplit plusieurs fonctions, notamment aider à coordonner les mouvements et déterminer l'emplacement du corps dans l'espace. Pour pouvoir exécuter ces fonctions correctement, le cervelet doit être connecté à de nombreuses régions, y compris le tronc cérébral. Les pédoncules cérébelleux aident à réaliser cette connexion.

Trois groupes de fibres conjonctives comprennent les pédoncules cérébelleux. Le plus bas d'entre eux est le pédoncule cérébelleux inférieur, qui relie le cervelet à la moelle épinière et à la moelle épinière. Il relie également le cervelet à des structures proches de la moelle épinière, comme la formation réticulaire et les noyaux vestibulaires, qui se trouvent tous deux sur le tronc cérébral. Cette région fibreuse se trouve juste en dessous du quatrième ventricule, une zone remplie de liquide qui protège le cerveau et les racines de deux nerfs crâniens importants, le nerf glossopharyngé et le nerf vague.

Plusieurs fonctions sont assistées par le pédoncule cérébelleux inférieur. Ces fonctions sont prédites par les structures que ce tract rejoint. Les cellules des noyaux vestibulaires sont impliquées dans la localisation du sens de l'équilibre du corps. En reliant ces noyaux au cervelet, le pédoncule cérébelleux inférieur aide à coordonner les mouvements moteurs avec l'équilibre actuel du corps.

Ce faisceau de fibres aide à transmettre des informations sur la proprioception au cerveau, ce qui permet au corps de connaître sa position dans l'espace. Les cellules sensorielles appelées ganglions de la racine dorsale détectent la position spatiale du corps, et en particulier des bras et des jambes. Les informations provenant des ganglions de la racine dorsale sont envoyées à d'autres cellules du système nerveux, appelées neurones, situées dans la moelle épinière, puis acheminées vers le cervelet par le pédoncule cérébelleux inférieur. L'intégration du mouvement à la position spatiale du corps est donc possible grâce à ce pédoncule cérébelleux.

Certains messages du cervelet vers le tronc cérébral sont envoyés via ce système de fibres. Les cellules de Purkinje, un type particulier de cellules inhibitrices présentes dans cette structure cérébrale, transmettent des informations au tronc cérébral par le pédoncule cérébelleux inférieur. Les signaux inhibiteurs véhiculés par cette voie peuvent se combiner aux signaux de mouvement moteur du cortex moteur. Les signaux du cortex moteur indiquent au corps de faire certains mouvements et les informations provenant du cervelet peuvent aider à affiner ces signaux et permettre au corps de faire des mouvements très précis et exacts.

DANS D'AUTRES LANGUES

Est-ce que cet article vous a aidé? Merci pour les commentaires Merci pour les commentaires

Comment pouvons nous aider? Comment pouvons nous aider?