Qu'est-ce qu'un faux identifiant?

La fausse identité de l'appelant se produit lorsqu'une personne usurpe un numéro de téléphone. La falsification d'un numéro de téléphone masque le numéro de l'appelant et en affiche un autre. Cette pratique est utilisée pour de nombreuses raisons légitimes, telles que l'affichage du numéro principal d'une entreprise comportant des centaines d'autres numéros. La fausse identité de l'appelant est également utilisée pour les appels de farces et les actes illégaux, tels que l'usurpation d'identité d'un employé de banque pour obtenir des informations personnelles. Il existe toutefois des moyens d'éviter d'être arnaqué par un appelant usurpé.

Avec les faux services téléphoniques d'identification de l'appelant, la personne qui veut cacher son numéro appelle un numéro qui lui a été attribué par l'entreprise. Ensuite, il ou elle entre un numéro d'identification personnel ou un mot de passe spécial, puis le numéro qu'il souhaite appeler. Une fois l'opération terminée, l'appel est mis en parallèle et le destinataire voit un numéro différent. De faux services d'identification du demandeur peuvent facturer des frais mensuels ou à la minute. La légalité de ces services dépend des lois locales, mais elles ne sont pas légales dans certains pays si le but de cacher le numéro est de causer du tort ou de voler des biens.

Un faux moyen d'identification d'un faux appelant est utilisé pour masquer un numéro provenant d'un hôpital. Les hôpitaux ont souvent des centaines de numéros, mais il est généralement logique d'indiquer au destinataire de l'appel le numéro principal du bâtiment. Les grandes entreprises peuvent également utiliser cette pratique pour rediriger les rappels vers le canal principal. Un autre moyen légal d'utiliser une fausse identité d'appelant est d'empêcher l'affichage de numéros de téléphone par les journalistes.

Certaines manières d'utiliser une fausse identité d'appelant ne sont pas légales et peuvent entraîner une peine de prison, de lourdes amendes ou les deux. Par exemple, utiliser un numéro usurpé pour amener les gens à divulguer des informations personnelles peut être illégal. En outre, certaines lois stipulent qu'il est illégal d'utiliser un identifiant d'appelant usurpé pour causer un préjudice. La définition du préjudice est une description vague susceptible de couvrir de nombreux types de faux appels d'identification de l'appelant, tels que les farces.

Une façon de ne pas accepter un appel spoofé est de raccrocher et de rappeler le numéro. De cette façon, la personne est sûre d’atteindre l’entreprise dont le numéro a été affiché. Si le numéro n’est pas connu, vous pouvez répondre au téléphone et demander à l’appelant de s’identifier lui-même et de savoir où il travaille. Ensuite, l’entreprise peut être consultée dans un répertoire, puis appelée directement par l’ancien destinataire, ce qui garantit le contact avec un homme d’affaires légitime.

DANS D'AUTRES LANGUES

Est-ce que cet article vous a aidé? Merci pour les commentaires Merci pour les commentaires

Comment pouvons nous aider? Comment pouvons nous aider?